Rechercher

écoutez

Ressources en ligne

Vous souhaitez télécharger des livres sur une liseuse, une tablette, un smartphone ? Inscrivez-vous en choisissant le formulaire selon la médiathèque que vous fréquentez   Alfortville, Créteil   Limeil-Brévannes, Médiathèque mobile.

     Informatique, cours de langues, code de la route, musique, soutien scolaire, remise à niveau....

 

        Presse en ligne : plus de 800 titres, accédez à deux revues par mois et par carte de médiathèque

 

  Eurêka Val de Marne

Partager "Ressources numériques" sur facebookPartager "Ressources numériques" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Carthage (Oates, Joyce Carol)

note: 5Carthage BARIDA LAURENT - 25 juillet 2019écoutez

Carthage, état de New-York, Cressida Mayfield, 19 ans, disparait. S’agit-il d’une fugue, d’un crime ? Sa famille après une sidération normale, remue ciel et terre afin de la retrouver.

Jeune fille difficile à appréhender, elle se défini elle-même comme « la moche mais l’intelligente » a l’opposé de sa sœur Juliet, « la belle »…Introvertie, elle manie l’ironie avec aisance au détriment de son entourage, voire même de ses parents.

Ne serait-elle pas jalouse, d’ailleurs, de sa sœur fiancée au jeune caporal Brett Kincaid, héro de la guerre en Irak mais revenu brisé et invalide. Tant de faits révoltants s’y commettent d’ailleurs ; origines d’un état de stress post-traumatique…

D’autant que des cheveux et des traces de sang, sont retrouvés dans la jeep de celui-ci, alors ? Faisant, évidemment figure de suspect numéro un, après des dénégations, il confesse le meurtre.

Voici la trame de ce roman, que Joyce Carol Oates, nous incite à décortiquer. Mais cette analyse s’effectue sur plusieurs niveaux : l’interaction de chacun des personnages de la cellule familiale, le rapport avec le monde des médias, le rouleau compresseur du manque de discernement de la foule anonyme qui juge sur les apparences, et celui surtout de la force du pardon…Et l’acceptation de tout un chacun, sur l’altérité !

Carthage, roman profondément humain, sur le droit à la vie, sur le don de soi : ne peut laisser indifférent.